Production scientifique

Les données sur les publications scientifiques présentées ici sont tirées de la banque de données Web of Science (WoS) de Clarivate Analytics (antérieurement Thomson Reuters). Celles-ci couvrent environ 12 000 revues avec comité de pairs qui sont les plus citées au monde (sélection de Clarivate Analytics) et qui sont aussi considérées comme les revues les plus réputées et crédibles dans leur domaine disciplinaire respectif. Ces données ne couvrent donc pas de façon exhaustive toute la production écrite des chercheurs québécois. Les livres et articles de livres, les articles publiées dans des revues à portée locale ou nationale, les textes de communication, de même que la littérature grise ne sont pas indexés dans le WoS et ne sont donc pas pris en compte ici. Par contre, les données du WoS représentent la part des publications des chercheurs québécois la plus visible à l’international et donc celle qui est la plus susceptible d’être citée. Elles offrent donc une solide base comparative pour mesurer la production scientifique des chercheurs québécois et évaluer son impact scientifique.

Publications

  1. 3.1Publications : une progression constante
  2. 3.2Publications : en milieu de peloton des pays de l’OCDE
  3. 3.3Part du Québec dans les publications au Canada : stable à 23 %
  4. 3.4Collaborations internationales : une croissance notable
  5. 3.5Collaborations internationales : forte présence des États-Unis
  6. 3.6Collaboration intersectorielle : le quart des publications québécoises
  7. 3.7Secteur de l’enseignement postsecondaire : au cœur des collaborations intersectorielles
  8. 3.8Publications : un impact scientifique plus élevé que la moyenne mondiale
  9. 3.9Publications à impact élevé : le cas de 8 % des productions du Québec

Brevets

  1. 3.10Brevets d’invention : la part du Québec en diminution
  2. 3.11Brevets triadiques : en milieu de peloton