Outils de partage

Mieux comprendre le cancer du pancréas

Le cancer du pancréas est l’un des plus dévastateurs avec un taux de guérison ne dépassant pas les 3 %. Neuf fois sur dix, il survient sans qu’on puisse identifier d’antécédent familial. Toutefois, même si les cancers pancréatiques héréditaires sont rares et que très peu d’entre eux s’expliquent par des syndromes génétiques connus, le docteur George Zogopoulos croit, avec d’autres chercheurs, qu’il existe bel et bien des changements génétiques héréditaires spécifiques qui augmentent le risque à vie de développer un tel cancer. Qui plus est, avec les changements moléculaires se produisant dans la tumeur ainsi que dans son microenvironnement, ces modifications génétiques contribuent non seulement à la progression de la maladie, mais aussi à sa résistance à tout traitement. De surcroît, le manque de spécimens néoplasiques limite la recherche.

Pour pallier cet ensemble de difficultés, le docteur Zogopoulos se propose de créer au cours des quatre prochaines années une ressource essentielle appelée Cancer du pancréas au Québec. À la fois banque de spécimens et vade-mecum d’informations médicales sur le cancer, sur la tumeur et sur son environnement, cette ressource deviendra un véritable carrefour de la recherche : pendant que certains étudieront la biologie des tumeurs ou testeront de nouveaux médicaments, d’autres développeront des programmes de détection précoce. Enfin, pour les patients et personnes qui le désirent, l’organisme offrira même la possibilité de participer à des programmes de recherche locaux et de s’inscrire à des structures expérimentales de dépistage précoce.