fbpx

Outils de partage

Établissement d’un outil-ressource en matière de déficiences intellectuelles

Dans le cadre du projet Créer des liens, un outil en ligne unique et pratique a été créé, lequel est destiné à faciliter l’enseignement aux élèves ayant différents troubles du développement dans les classes ordinaires au Québec et au Canada. Cet outil vise à combler l’écart entre la recherche et la pratique en matière d’inclusion scolaire.

« Créer des liens » est le fruit de plusieurs années de recherche et de collaboration entre le Département de psychopédagogie et de psychologie du counseling de l’Université McGill et les commissions scolaires participantes à Montréal et dans les environs. Une série d’études ont été menées pour déterminer les besoins actuels des éducateurs et des familles, ainsi que pour examiner les connaissances existantes et les points de vue de différents groupes d’intervenants dans le processus d’inclusion scolaire.

Les résultats indiquent une perception générale positive de l’efficacité de l’inclusion scolaire.

Les recherches visaient à répondre aux questions suivantes : « Quels sont les niveaux de connaissance et les points de vue actuels au sujet de l’inclusion scolaire? », « Quelles différences existe-t-il entre les connaissances et les points de vue des différents groupes d’éducateurs et de parents? » et « Quels facteurs influencent les perceptions positives et négatives de l’inclusion scolaire? ».

Les résultats indiquent une perception générale positive de l’efficacité de l’inclusion scolaire. Les opinions positives étaient associées à la reconnaissance des avantages scolaires et sociaux de l’inclusion. Les résultats indiquent aussi des différences marquées dans les connaissances et les points de vue des divers groupes sondés : les titulaires de classe ordinaire affichaient un plus haut niveau de connaissance perçu des troubles du développement que les autres groupes d’éducateurs. Dans l’ensemble, cependant, tous les groupes présentaient un faible niveau de connaissance et de confiance en ce qui concerne l’inclusion scolaire.

Les conclusions comportent une série de recommandations pour tous les intervenants, qui comprennent des programmes de formation plus intensive pour les enseignants, des définitions et des cadres législatifs ainsi que des changements de politiques dirigés à l’échelle des commissions scolaires. Surtout, nous devons reconnaître que l’inclusion scolaire est un processus complexe et nuancé, dont la réussite dépend de la collaboration entre tous les intervenants.

 

Chercheure principale : Tara Flanagan, Université McGill

Titre original : Établissement d’un outil-ressource en matière de déficiences intellectuelles pour les éducateurs et les familles : lien entre la recherche et la pratique

Pour en savoir +