Capacité de recherche

Les chercheurs et étudiants-chercheurs québécois expriment leur excellence dans les concours du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) et des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) où, bon an mal an, ils obtiennent une part appréciable des octrois. Cette performance constitue un aspect de la capacité de recherche que le Québec a développée au cours des dernières décennies. D’autres indicateurs relatifs au financement, aux infrastructures de recherche et à la formation de chercheurs définissent la capacité du Québec à produire des connaissances et à former la relève. L’Observatoire des sciences et des technologies aborde la question à travers une série d’indicateurs.

Financement de la recherche universitaire au Québec

  1. 2.1Revenus de recherche des universités : le poids du fédéral
  2. 2.2Part des chercheurs du Québec dans les concours fédéraux de subventions
  3. 2.3Base de recherche : riche et diversifiée

Infrastructures de recherche et formation universitaire

  1. 2.4Part du Québec dans l’octroi de chaires de recherche du Canada
  2. 2.5Formation universitaire : un rythme de croissance en perte de vitesse
  3. 2.6Diplomation : effort toujours considérable, mais en perte de vitesse
  4. 2.7Intensité de la scolarisation universitaire : l’écart se creuse
  5. 2.8Hausse significative du nombre d’étudiants soutenus par les Fonds
  6. 2.9Bourses d’excellence : en progression