Mesure d’impact

Le cadre de référence de la mesure d’impact des Fonds de recherche du Québec

Les Fonds de recherche du Québec (FRQ) se sont dotés d’un cadre de référence pour la mesure de l’impact de la recherche. Ce cadre illustre le cheminement des retombées à partir du financement des activités de recherche jusqu’aux progrès sociaux, économiques, environnementaux et culturels. Ces retombées sont regroupées en cinq catégories. Ainsi :

Par leur soutien financier d’activités de recherche, les FRQ contribuent au renforcement de la capacité de recherche et accélèrent l’avancement des connaissances. Cette production scientifique stimule la connexion des savoirs entre scientifiques et avec la société. Cette connexion science et société pourra influencer la prise de décisions éclairées, contribuant à transformer les pratiques, les façons de faire, les modes de pensée ou les comportements. Ces changements pourront se traduire en bienfaits et en améliorations d’où découleront des gains, tant en termes de bénéfices sociaux, économiques, environnementaux et culturels.

Ce cheminement n’est pas nécessairement linéaire, comme en témoignent les différentes flèches.

Cliquez ici pour voir l’image en grand format.

 

Les cinq catégories de retombées du cadre des FRQ

Avancement des connaissances : Cette catégorie comprend les indicateurs de retombées liés aux découvertes et aux percées scientifiques, à la diffusion de résultats de recherche (indicateurs qualitatifs et quantitatifs).

  • Quelques exemples : nouveaux domaines émergents en recherche, moyenne de citation relative, citation dans des ouvrages de référence, nombre de téléchargements

Renforcement de la capacité de recherche : Elle comprend les indicateurs liés au personnel hautement qualifié formé en recherche, au recrutement de nouveaux talents, à la capacité des individus à utiliser des résultats de recherche, à l’obtention de financement de recherche, et aux infrastructures.

  • Quelques exemples : nombre de titulaires d’un diplôme dans un domaine, financement obtenu de sources externes, nombre de personnes utilisatrices d’une plateforme technologique, d’une archive ou d’une collection

Connexion des savoirs et prise de décisions éclairées : Elle comprend les indicateurs liés aux collaborations et aux échanges de savoirs, autant entre scientifiques qu’entre scientifiques et les milieux utilisateurs ou grand public (sous-catégorie connexion des savoirs). Elle inclut aussi les indicateurs liés à l’influence des résultats de recherche sur les décisions de milieux utilisateurs ayant une incidence sur les processus décisionnels et les politiques tant scientifiques, publiques, cliniques et administratives (sous-catégorie prise de décisions éclairées).

  • Connexion des savoirs, quelques exemples : nombre et type de partenariats, d’activités de transfert de connaissances, de programmes de recherche impliquant le public ; ouvrages d’enseignement citant les résultats de recherche ; invitation à titre de conférencier et de conférencière
  • Prises de décisions éclairées : Cette sous-catégorie est subdivisée en classes d’influence selon le type de retombées : influence académique  ex. formation adaptée s’appuyant sur la recherche ; influence sur les politiques, la réglementation, l’élaboration de normes  ex. changement législatif ; influence sur les pratiques, les modes d’intervention  ex. citation dans des guides de pratique ; influence sur les produits  ex. brevets ; et influence sur les outils  ex. algorithmes et modèles développés ou améliorés.

Bienfaits et améliorations : Elle comprend les indicateurs liés aux progrès sociaux, économiques, environnementaux et culturels réalisés grâce à la recherche, avec un lien de cause à effet souvent difficile à dégager sans études approfondies.

  • Quelques exemples : amélioration des soins et des services, de la prévention, changement d’attitude dans la communauté, préservation et enrichissement du patrimoine culturel, accroissement de la productivité, création d’emploi, réduction de l’empreinte écologique, accroissement de la biodiversité

Bénéfices sociaux, économiques, environnementaux et culturels : Elle comprend les indicateurs qui dépassent la seule notion d’avantages économiques afin d’englober les gains que la recherche peut produire pour la société, la santé, l’environnement, la culture.

  • Quelques exemples : innovation sociale, participation citoyenne, qualité de vie, degré d’insertion sociale, retombées économiques des emplois créés grâce aux recherches ou grâce au financement accordé pour la recherche, création de nouvelles entreprises, efficience des services de santé, accroissement de la qualité de l’environnement, degré d’ouverture à la diversité culturelle