Outils de partage

Inventer et transférer les pratiques artistiques numériques

Le numérique révolutionne le monde culturel depuis deux décennies. À Montréal, au Québec et à l’étranger, le champ des arts vivants, visuels, médiatiques et sonores, tout comme le domaine de l’architecture et du design, a été profondément bouleversé par ce mouvement d’innovation sans précédent. Jean Dubois, professeur à l’École des arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), et ses partenaires d’Hexagram, le réseau de recherche-création en arts, cultures et technologies, sont au-devant de cette transition numérique grâce aux nouvelles pratiques artistiques qu’ils inventent et font circuler.

La contribution des membres étudiants, collaborateurs et cochercheurs d’Hexagram se situe surtout au chapitre du transfert d’innovations issues de méthodes de recherche-action. Au fil des années, ils ont généré nombre de prototypes, de partitions, de performances, d’objets d’art, de films, de chorégraphies, de mises en scène et de scénographies empruntant largement aux technologies numériques. Ces créations se sont ensuite frayé un chemin jusqu’au grand public par l’entremise de grands festivals internationaux, d’organismes culturels montréalais et de centres d’expérimentation artistiques québécois. Sans ces précieux partenaires, le rayonnement de la recherche exploratoire, expérimentale et critique réalisée par Hexagram serait plus limité.

L’impact d’Hexagram est en ce sens de nature systémique. On peut, entre autres, le mesurer à la lumière des expériences vécues par le public lors d’expositions, de spectacles et d’interventions urbaines éphémères. En mars 2019, sept membres d’Hexagram ont ainsi pris part à Behavioral Matter, des ateliers internationaux de recherche-création tenus au Centre Georges-Pompidou, à Paris. Plus de 11 000 visiteurs par jour ont ainsi pu se familiariser avec les innovations issues de la recherche-création grâce à des ateliers divers, des visites organisées et des présentations publiques. Hexagram contribue à ce que Montréal soit reconnue comme une plaque tournante des arts numériques sur la scène internationale.