Outils de partage

Uprooting of conifers and profitability (French version only)

Le projet visait améliorer les connaissances scientifiques permettant de supporter la prise de décisions reliée à l’éclaircie commerciale. Le projet repose principalement sur un imposant dispositif de suivi mis en place par le Ministère des Ressources naturelles du Québec. Le projet comportait 4 volets: mortalité après éclaircie, acclimatation du système racinaire après éclaircie, effet de l’éclaircie sur les produits de transformation et rentabilité de l’éclaircie.

Le projet a permis de constater que la mortalité après éclaircie variait selon l’espèce, l’intensité de l’éclaircie et le type de sol. Les petites tiges de pin gris étaient les plus vulnérables mais leur faible nombre n’entraînait pas de pertes supérieures à l’échelle du peuplement. En fait, les peuplements de pin gris étaient les moins affectés. Les systèmes racinaires des arbres renversés étaient généralement moins bien développés et avaient moins réagi à l’éclaircie que ceux des arbres ayant survécu. L’éclaircie a occasionné une réaction modeste de croissance en diamètre. L’éclaircie n’a ainsi eu aucun effet significatif sur les propriétés mécaniques ou le classement des sciages. Même si l’éclaircie n’a pas permis de récolter un volume supérieur au courant de la révolution et que la taille finale des arbres n’a pas été supérieure, le fait d’avoir un revenu plus tôt peut la rendre rentable. Ceci est toutefois fonction du taux d’intérêt utilisé pour les calculs de rentabilité et, si on s’en tient aux valeurs de surface terrière et de prélèvement recommandées par le MRN, l’éclaircie ne sera rentable qu’à des taux d’intérêt très élevés.

 

Main researcher: Jean-Claude Ruel, Université Laval

Original title: Éclaircie commerciale en peuplements résineux : chablis et rentabilité

Read more