Outils de partage

The vaccine doses should be adapted to the morphology? False (French version only)

Les articles du Détecteur de rumeurs sont rédigés par des journalistes
scientifiques de l’Agence Science-Presse. Les Fonds de recherche du Québec et
le Bureau de coopération interuniversitaire sont partenaires du Détecteur de rumeurs.

Auteur : Agence Science Presse – Chloé Bourquin

On adapte bien le dosage d’un médicament en fonction du poids ou de l’âge d’une personne : pourquoi pas le dosage d’un vaccin ? Le Détecteur de rumeurs s’est penché sur cette question.

L’origine de la rumeur

0,5 ml pour AstraZeneca, Janssen (Johnson & Johnson) et Moderna, 0,3 ml pour Pfizer : les directives du gouvernement du Canada sont claires, le dosage d’un vaccin est le même pour tous, quels que soient le poids, la taille, l’âge ou le sexe. Or, la question a été soulevée sur les médias sociaux depuis le début de la campagne de vaccination : n’est-ce pas dangereux d’injecter la même dose à une femme de 18 ans pesant 45 kg et à un homme de 50 ans pesant 110 kg ? Certains y voient une façon de discréditer les vaccins; d’autres expriment leur crainte d’un surdosage.

Vaccin et médicament : deux fonctionnements différents

Il est vrai qu’on peut facilement confondre un vaccin avec un médicament, puisque tous deux aident le corps à se défendre contre les maladies. Mais la grande différence est que le vaccin a pour tâche d’entraîner le système immunitaire à reconnaître et à éliminer un virus ou une bactérie avant même que ce pathogène ne déclenche une maladie. Le médicament, lui, sert à lutter contre une maladie déjà installée et dont on détecte les premiers symptômes.

Qu’ils soient avalés ou injectés, les médicaments passent dans le sang pour atteindre la cible sur laquelle ils vont agir. Ainsi, leur dosage est adapté en fonction du volume sanguin total du patient, généralement déterminé par son poids.

Au contraire, un vaccin ne circule pas dans le sang : il est généralement injecté dans le muscle du bras appelé le deltoïde. Le vaccin agit alors localement : dans les cellules musculaires situées près du site de l’injection, il libère un antigène qui permettra de déclencher « l’alarme » du système immunitaire.

Pour la majorité des vaccins, l’antigène peut être un virus inactivé, un virus vivant atténué, des fragments de virus ou de bactéries… Dans le cas particulier des vaccins contre la COVID-19, l’antigène est la protéine S, présente à la surface du coronavirus : il est non pas injecté lors de la vaccination, mais fabriqué au niveau des cellules musculaires, soit par un adénovirus pour AstraZeneca et Janssen, soit par les cellules musculaires elles-mêmes pour les vaccins à ARN messager, Pfizer et Moderna.

Le système immunitaire entre alors en jeu : l’antigène va rapidement être détruit par les cellules immunitaires, qui en garderont la mémoire en fabriquant, entre autres, des anticorps spécifiques. L’ampleur de la réaction ne dépend donc pas de la morphologie de la personne qui reçoit le vaccin, mais de la réactivité de son système immunitaire.

Dosage et efficacité

Le dosage des vaccins est déterminé lors des tests cliniques : différentes doses sont testées et, en fonction de la réponse immunitaire des individus, une dose adaptée à l’ensemble de la population est fixée.

Toutefois, si le dosage est le même pour tous, il est vrai que l’efficacité d’un vaccin peut varier chez certains individus, selon leur âge et les particularités de leur système immunitaire. Celui des personnes âgées est souvent moins réactif : chez elles, la vaccination peut être moins efficace. À l’inverse, le système immunitaire d’un jeune enfant est plus réactif que celui d’un adulte : c’est pourquoi des études sont en cours pour déterminer si les dosages des vaccins contre la COVID-19 devraient être ajustés pour eux.

Verdict

Contrairement à ce qu’on fait pour un médicament, il n’est pas nécessaire d’adapter le dosage d’un vaccin en fonction de la morphologie de chacun. Mais l’efficacité d’un vaccin peut varier d’une personne à l’autre et le dosage peut être ajusté pour les enfants.