Outils de partage

Demystifying sleepwalking (French version only)

Le somnambulisme – l’un des troubles du sommeil les plus connus – n’a pas fini de susciter l’intérêt des scientifiques. Les recherches sur le sujet n’ont pas encore livré tous leurs secrets. Aucun gène de susceptibilité n’a encore été identifié et aucune caractérisation clinique valable, susceptible de fournir des pistes aux chercheurs, n’a été établie.

Le docteur Alex Desautels a élaboré son programme de recherche dans le but de caractériser les aspects cliniques et génétiques du somnambulisme.

Sa recherche se divise en trois projets complémentaires. Le premier vise à recruter des patients et des membres de leur famille. Le chercheur analysera le mode – ainsi que les risques – de transmission du phénomène aux proches du patient, puisque le somnambulisme présente un caractère familial.

Le deuxième projet permettra de scruter le sommeil et l’activité électrique du cerveau de sujets somnambules et de celui des membres de leur famille, afin d’observer l’étendue de leurs manifestations cérébrales.

Finalement, le chercheur tentera avec le troisième projet de cerner d’éventuelles mutations génétiques chez les sujets les mieux caractérisés sur le plan clinique.

Le docteur Desautels croit que le croisement des données cliniques et génétiques permettra de mieux comprendre ce trouble du sommeil qui touche deux à trois pour cent de la population adulte.

 

Main researcher: Alex Desautels, chercheur-boursier junior 1 (2013-2014), Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal

Original titleMieux comprendre les aspects cliniques et génétiques du somnambulisme