Congrès INGSA 2021

Du 30 août au 2 septembre 2021, le scientifique en chef du Québec a été l’hôte du 4e Congrès international sur le conseil scientifique aux gouvernements, INGSA 2021 – Réinventer le dialogue entre sciences, politiques et grand public. L’événement, qui s’est tenu sous forme hybride à partir du Palais des congrès de Montréal, a été un succès, avec plus de 2600 inscrits de 130 pays.

150 panélistes de 50 pays ont partagé leurs pratiques à l’interface entre la science et la politique publique afin de mieux répondre aux grands défis de société tels que la crise sanitaire, les changements climatiques et le développement technologique. Les discussions ont également porté sur les rapports de confiance entre les responsables politiques, les scientifiques et le grand public, face au phénomène de la désinformation. L’événement était structuré autour de quatre axes :

  • Promesse et pandémie: vers un conseil scientifique 2.0 ? – Quelles sont les forces et les faiblesses des différentes réponses face à la pandémie de COVID-19? Quelles leçons pouvons-nous en tirer?
  • Prospective et résilience: des ODD aux technologies émergentes – Les défis auxquels le monde est confronté sont multiples. Comment le recours au conseil scientifique pourrait-il soutenir la préparation aux bouleversements sociétaux?
  • Savoirs et démocratie: une confiance à maintenir dans un monde rempli de défis – Alors que la méfiance et la désinformation minent nos sociétés, comment la relation entre la science et la démocratie peut être utile?
  • Journée consacrée à la francophonie – Au sein des États francophones, les pratiques de l’utilisation des sciences en soutien aux politiques publiques sont multiples et diverses. Quels modèles émergent dans la francophonie? À quels défis font-ils face? Toutes les séances de cette journée sont disponibles sur la chaîne YouTube des Fonds de recherche du Québec.

Lors de cette conférence, le scientifique en chef du Québec est officiellement devenu le nouveau président de l’INGSA pour un mandat de deux ans (consultez son discours). Parmi ses priorités, Rémi Quirion souhaite approfondir la réflexion internationale sur les relations entre sciences et politiques dans leur contexte culturel et linguistique. C’est pourquoi il a annoncé la création d’une nouvelle division francophone de l’organisation, qui prendra la forme d’un Réseau francophone en conseil scientifique.

Revue de presse

“J’aimerais qu’on implique davantage les citoyens vis-à-vis de la science pour répondre concrètement à leurs questions” (Sciences et Avenir, 3 août 2021)

Québec chief scientist to host international conference on science advice (Science Business, 30 août 2021 )

Science advisors gather in an international call for evidence-based policy making (News Medical Life Sciences, 31 août 2021)

Taking a different tack with disinformation in science (Elsevier Connect, 31 août 2021)

Q&R: Le bien-fondé de la création de conseils scientifiques en Afrique (SciDev.Net, 2 septembre 2021)

Covid-19 : davantage de transparence pour mieux convaincre face aux fausses informations (TV5MONDE, 4 septembre 2021)

Soutenir l’élaboration de politiques éclairées par la science dans les pays francophones (Nature Africa, 5 septembre 2021)

La science post-normale, ou l’art de faire de la science en période de grande incertitude (Sciences et Avenir, 6 septembre 2021)

Québec’s Chief Scientist launches a francophone network on science advice under the auspices of INGSA (Science Business, 7 septembre 2021)

Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec…et du monde? (Le Devoir, 23 septembre 2021)

 

Dans cette section