1.9

Investissements

R-D québécoise en entreprise : en recul

Une autre façon de comparer à l’international l’effort relatif des secteurs institutionnels d’exécution des différents territoires canadiens et pays consiste à rapporter les dépenses de chacun sur leur PIB respectif.

Le ratio DIRDE / PIB montre ainsi que l’effort relatif des entreprises du Québec en R-D a diminué entre 2000 et 2018, si bien qu’il se retrouve en 2018 (1,20) sous la moyenne de l’OCDE (1,72), alors qu’il la devançait en 2000, à 1,58 contre 1,45. Le Québec qui occupait le 9e rang en 2000 parmi les territoires canadiens et pays représentés à la Figure 1‑9, occupe en 2018 le 17e rang. Certains autres territoires ont vu décroître l’effort relatif de leur secteur des entreprises. Par exemple, la Suède, la Finlande, l’Islande et le Luxembourg ont enregistré de semblables déclins. Il reste cependant que la plupart des pays ont plutôt vu leur ratio DIRDE / PIB s’accroître au cours de la période et que plusieurs devançaient déjà en 2000 le Québec à ce chapitre.

Figure 1-9 | DIRDE / PIB (secteur des entreprises), 2000, 2009 et 2018

Sources : Statistique Canada, Tableau 27-10-0273-01 (DIRDE, téléchargé le 19 mais 2021) et Tableau 36-10-0222-01 (PIB, téléchargé le 27 mai 2021); OCDE: Principaux indicateurs de la science et de la technologie, Mars 2021.
* L’année de référence est 2017 plutôt que 2018 pour l’Australie et la Suisse; 2008 plutôt que 2009 pour la Suisse et 2001 plutôt que 2000 pour le Danemark, la Norvège, la Nouvelle-Zélande et la Suède. Données non disponibles pour l’Autriche et le Chili en 2000 et 2001.