Départ du directeur scientifique du Fonds de recherche du Québec – Santé, Renaldo Battista

Le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion, annonce avec regret le départ du directeur scientifique du Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS), Renaldo Battista. Celui-ci terminera son mandat de cinq ans à la fin du mois de juin prochain. Les membres du conseil d’administration et le scientifique en chef du Québec saluent la qualité du travail que le docteur Battista a effectué depuis son entrée en fonction, en juillet 2012.

Parmi les contributions du docteur Battista au développement de la recherche en santé, mentionnons, à titre d’exemples, la modernisation du programme des réseaux thématiques de recherche, l’évolution du programme des centres de recherche dans le contexte de la réforme du ministère de la Santé et des Services sociaux, ainsi que la création de l’Oncopole. « Après cinq ans à la barre du FRQS, je quitte l’organisme à un moment opportun, marqué par un vent d’optimisme en raison des récentes annonces d’investissements en recherche de la part du gouvernement du Québec. J’ai beaucoup apprécié travailler avec l’ensemble de la communauté scientifique, dont j’ai été à même de constater l’excellence. De plus, le développement de la recherche intersectorielle a été l’occasion pour moi de riches échanges avec mes collègues des autres Fonds de recherche. Enfin, je tiens à remercier chaleureusement l’ensemble du personnel du FRQS et des services communs aux FRQ, sans qui tout ce travail n’aurait pu être réalisé », a déclaré Renaldo Battista, directeur scientifique du FRQS.

Le scientifique en chef et son équipe doivent maintenant recruter un candidat ou une candidate du niveau d’excellence du docteur Battista. « Il a joué un rôle crucial au sein du FRQS, ainsi que des FRQ de manière plus globale, en faveur de l’avancement de la recherche en général, et ce, peu après l’adoption de la loi qui a mené à la réorganisation des trois Fonds de recherche du Québec. Nous lui offrons tous nos vœux de réussite pour la suite des choses », a commenté Rémi Quirion.
 

Pour information :
Benoit Sévigny
Directeur des communications et de la mobilisation des connaissances
Fonds de recherche du Québec
514 864-1619