Outils de partage

Un système de santé en quête d’efficacité

Les systèmes de santé et de services sociaux publics sont complexes et comportent de multiples services. Il est crucial d’intégrer le travail de ces acteurs, afin qu’ils œuvrent de manière coordonnée plutôt qu’en silos.

Les nouvelles réformes se succèdent sans que l’on prenne toujours acte des résultats des précédentes.

Cela est d’autant plus important lorsqu’il est question des personnes âgées, dont une vaste majorité des besoins sont comblés par des ressources extérieures aux services publics (famille, associations, groupes d’économie sociale, secteur privé, etc.). Les acteurs du système public doivent donc se coordonner entre eux, mais aussi s’intégrer à des services provenant d’autres sources.

Yves Couturier, chercheur au Centre de recherche sur le vieillissement de l’Université de Sherbrooke, a comparé les politiques publiques d’intégration des services gérontologiques en France et au Québec. Il a constaté que le système de santé québécois est relativement plus simple que sa contrepartie française. Par exemple, la Régie de l’assurance maladie et le ministère de la Santé et des Services sociaux y sont les seuls à payer les soins, alors qu’en France, de nombreuses mutuelles se partagent ce rôle. Au Québec, la santé et les services sociaux sont intégrés au sein d’un même ministère, mais demeurent séparés dans l’Hexagone.

Il est donc plus facile d’opérer des réformes au Québec qu’en France, où les innovations sur le plan organisationnel demeurent souvent le fait d’acteurs isolés. Toutefois, le Québec a le défaut de sa qualité : les nouvelles réformes se succèdent sans que l’on prenne toujours acte des résultats des précédentes.

L’expertise que permet cette recherche a notamment été utilisée lors d’une consultation sur l’établissement d’un nouveau cadre de référence qui sert à guider les gestionnaires de cas, c’est-à-dire les personnes chargées de suivre un patient tout au long de son cheminement à travers les différents services de santé et de services sociaux.