fbpx

Outils de partage

Mieux soigner les adultes atteints de maladies cardiaques

Les cardiopathies congénitales (maladie bleue) sont les malformations congénitales les plus fréquentes : près de 1 % des bébés naissants sont touchés, et, parmi ces derniers, plus de 85 % atteignent l’âge adulte. L’équipe de la docteure Ariane Marelli a estimé que quelque 96 000 Canadiens adultes vivaient avec une telle condition en 2000.

La chercheuse se préoccupe du suivi de ces patients. Des directives canadiennes préconisent pour eux un suivi, toute leur vie durant, dans des centres spécialisés ; or, moins de 30 % de ces adultes reçoivent les soins de qualité qui leur sont prescrits. La docteure Marielli cherchera à savoir pourquoi.

En outre, une question relative à l’innocuité des soins doit aussi être investiguée. En effet, pour qu’on puisse diagnostiquer et traiter à long terme une telle condition, les patients doivent se soumettre régulièrement à des procédures d’imagerie par rayons X, avec les expositions aux radiations ionisantes que cela implique. Ariane Marelli cherchera à connaître les risques que les patients encourent. Les intervenants travaillant en radiologie étant, eux, contrôlés et protégés, la chercheuse se demande pourquoi il n’en serait pas de même pour les patients, puisque ceux-ci pourraient, à la longue, cumuler des doses excessives de radiations.