fbpx

Outils de partage

Leucémie du nourrisson : un régulateur des cellules souches sanguines en cause

Le pronostic de survie des bébés atteints de leucémie du nourrisson est faible. Toutefois, on sait qu’un des aiguillons de ce cancer est une anomalie survenant dans un gène nommé MlI, essentiel au maintien des cellules sanguines. Ce gène se retrouve aussi dans les leucémies induites par les agents de chimiothérapie. Lors de travaux antérieurs, la docteure Cellot s’est intéressée à une famille émergente de gènes, les histones déméthylases (HD), dont l’action est opposée à celle de la famille des gènes Mll. Ses résultats préliminaires ont indiqué qu’une de ces HD, Jarid1b, semble aussi avoir un rôle dans la régulation des cellules souches sanguines.

Pour arriver à voir clair dans cette leucémie du nourrisson, encore quasi intraitable, la chercheuse doit s’intéresser à tous les mécanismes inhérents à la « vie » du sang, autant dans ses pathologies que dans son fonctionnement normal. Ainsi en va-t-il de la production des cellules matures du sang, un processus en constant renouvellement contrôlé par les cellules souches sanguines. Le succès de la greffe de moelle osseuse que l’on pratique de plus en plus dépend de ces cellules cruciales.

Or, des cellules souches leucémiques ont été nouvellement décrites et ce sous-groupe de cellules se révèle exceptionnellement doué pour maintenir à flot l’activité proprement tumorale. Reprenant à la fois le gène MII – essentiel rappelons-le, au maintien des cellules sanguines – et l’HD Jarid1b, freinant leur activité, la docteure Cellot se propose d’abord d’identifier les régions spécifiques du noyau de la cellule régulée par Jarid1b. Ce travail, espère-t-elle, aidera à déchiffrer le code spécifique requis pour maintenir l’identité cellulaire souche, qui se présente de façon aberrante dans les leucémies. Le rôle des HD sera aussi validé dans des cellules humaines, grâce à la préservation d’échantillons pédiatriques par la Banque de cellules leucémiques du Québec et la Banque de sang de cordon du CHU Sainte-Justine. Tout cela contribuera à l’approfondissement des connaissances sur les cellules sanguines normales, tout en soutenant le développement de nouvelles cibles thérapeutiques pour le traitement des leucémies.