fbpx

Outils de partage

Les goélands, indicateurs des contaminants dans les dépotoirs

Les goélands des centres urbains sont exposés chaque jour à de nombreux contaminants. En suivant leurs déplacements, Jonathan Verreault, professeur au Département des sciences biologiques de l’Université du Québec à Montréal, a pu déterminer que les dépotoirs et les différents types de déchets qu’on y trouve sont la source d’exposition la plus importante d’une classe de substances chimiques découverts chez ces oiseaux.

Ces dépôts d’ordures constituent un buffet de choix pour les goélands.

Au cours de cette étude, le chercheur et son équipe se sont particulièrement intéressés aux retardateurs de flammes qui se trouvent dans plusieurs objets du quotidien : meubles rembourrés, circuits électriques et électroniques, polymères de plastique, etc. Pour déterminer la principale source d’exposition des goélands, Jonathan Verreault a utilisé un appareil pour capturer les contaminants dans l’air et une balise GPS pour enregistrer la position géographique des oiseaux toutes les dix minutes. Grâce aux données recueillies, il a pu déterminer que les dépotoirs sont la réelle source du problème de contamination. En effet, ces dépôts d’ordures constituent un buffet de choix pour les goélands, mais les restes de table que l’on y trouve en grande quantité sont rejetés parmi de nombreux objets contenant des retardateurs de flammes.

Or, ces contaminants pourraient agir sur le système endocrinien des oiseaux, car plusieurs de ces composés possèdent une structure moléculaire semblable aux hormones de la thyroïde, ce qui perturberait leur synthèse, leur transport dans le sang et leur métabolisme. Pour le chercheur, cette découverte faite sur les goélands signale l’importance de mettre en place des mesures d’atténuation afin de mieux gérer les déchets, car les travailleurs qui opèrent chaque jour de la machinerie dans les dépotoirs sont aussi exposés à cet air et à cette poussière contaminés. Au-delà de la santé des goélands, il y a là un véritable enjeu de santé humaine!