Outils de partage

Des gants inspirés des écailles de poissons

Les écailles des poissons constituent une armure naturelle très efficace contre les prédateurs. Pourquoi ne pas s’en inspirer pour créer des équipements de protection plus performants ? C’est la réflexion qui a alimenté les travaux des chercheurs Hans Larsson et François Barthelat, de l’Université McGill, et Daniel Therriault, de Polytechnique Montréal. Des poissons parmi les plus anciens, comme le polyptère, et d’autres plus récents, comme le bar rayé, sont passés sous le microscope afin que l’on puisse percer les secrets de leurs écailles. La première réalisation des chercheurs : des gants pratiquement indestructibles !

Pour concevoir ces gants, les chercheurs se sont penchés sur les mécanismes responsables de la performance des écailles et sur la façon dont elles se brisent ou se déforment.

Pour concevoir ces gants, les chercheurs se sont penchés sur les mécanismes responsables de la performance des écailles et sur la façon dont elles se brisent ou se déforment. Grâce à des modèles numériques, ils ont sélectionné les meilleurs matériaux, ainsi que la taille, la disposition et la forme optimales de ces écailles artificielles. À partir de ces données, ils ont conçu et créé un gant recouvert de petites « écailles » de céramique. Ce gant, souple et impossible à perforer ou à lacérer, offre une protection mécanique totale.

Leur prochain défi consiste à rendre ces gants plus flexibles et plus confortables pour les travailleurs exposés à des matériaux ou à des outils dangereux. En effet, les nombreuses déformations causées par les articulations de la main nécessitent un équipement plus souple. Pour s’inspirer, les chercheurs se tournent maintenant vers le serpent qui, malgré ses écailles, est capable de créer des plis sur sa peau en se déplaçant. Lorsque ce problème de souplesse sera résolu pour les gants, les mêmes concepts bio inspirés pourront être appliqués à des équipements de protection pour les bras, les coudes et les genoux, ce qui permettra de réduire les accidents de travail.