Outils de partage

Améliorer l’efficacité des soins aux personnes atteintes de cancer

Les personnes atteintes d’un cancer reçoivent des soins de plusieurs spécialistes de la santé – médecins, infirmières, pharmaciens, intervenants psychosociaux – dans des milieux très divers – hôpital, CLSC, clinique, domicile, etc. De plus, ces professionnels interviennent de façon parfois simultanée, parfois différée ; des efforts sont déployés dans le système de santé pour que les soins aux patients soient donnés au bon moment, au bon endroit et par la personne la plus appropriée pour le faire.

On comprendra que cette mosaïque d’interventions ne se réalise pas sans heurts et que, au final, il existe souvent un écart décevant entre les effets attendus et ceux observés dans la réalité. Dominique Tremblay et d’autres chercheurs s’entendent pour dire qu’un manque de connaissances subsiste sur la façon de combler cet écart. Le programme de recherche qu’elle a mis sur pied générera les données qui permettront de mieux comprendre comment et pourquoi certaines interventions fonctionnent – ou ne fonctionnent pas – et avec qui, pour qui et dans quels types de milieux.

Aussi, elle a tenu à ce que les différents projets de recherche qui le composent soient réalisés avec des chercheurs possédant des expertises différentes, et qu’ils intègrent les responsables mêmes des programmes de lutte contre le cancer ainsi que les patients et le personnel soignant. Cette approche de collaboration, croit-elle, fournira une meilleure idée de ce qui fait la valeur ajoutée d’une intervention donnée, eu égard, par exemple, au contrôle que l’on peut avoir sur la maladie ou aux effets sur l’expérience de soins des patients. Enfin, il sera impératif que les personnes impliquées dans la lutte aux cancers aient accès à ces résultats de recherche afin d’améliorer l’efficacité des soins aux patients.