Ateliers au Québec

ATELIERS INGSA AU QUÉBEC

Les membres des gouvernements ont besoin de connaissances scientifiques et de données probantes pour prendre des décisions éclairées et élaborer des politiques publiques. Dans plusieurs cas, la communauté de recherche est en mesure de répondre à ces besoins, mais encore faut-il que les liens se soient bien établis entre les milieux scientifiques et gouvernementaux, en particulier pour des enjeux nécessitant la collaboration de différents ministères.

Les ateliers en conseil scientifique de l’International Network for Government Science Advice (INGSA) sont conçus pour renforcer ces liens. Éprouvés à des dizaines d’occasions partout dans le monde, ils consistent à immerger une cinquantaine de participantes et participants dans une situation fictive (à l’aide d’une étude de cas). En se mettant dans la peau de ministres, de chefs de cabinets, de chercheurs et de chercheuses, ils apprivoisent la mécanique des liens entre sciences et politique.

Constatant la plus-value apportée par un premier atelier INGSA donné en mars 2019 à Québec (résumé en vidéo), le scientifique en chef souhaite soutenir la tenue d’une dizaine d’ateliers similaires, qui se dérouleront de février 2020 à janvier 2022.

Appel de propositions

Cet appel de propositions s’adresse aux représentantes et représentants d’organismes publics et parapublics qui souhaitent renforcer les liens entre sciences et politiques dans leur région ou dans leur domaine d’activité. En organisant un atelier INGSA en conseil scientifique aux gouvernements, les organismes sélectionnés donnent l’occasion aux participantes et participants :

  1. de parfaire leur connaissance d’un milieu qui leur est moins familier – soit le milieu gouvernemental, soit le milieu scientifique – et approcher la complexité des relations entre ces deux milieux ;
  2. de réseauter avec des personnes qui ont des intérêts similaires aux leurs ;
  3. de développer une stratégie d’intervention en matière de conseil scientifique dans un contexte spécifique (une région ou un domaine).

Pour plus de détails sur les ateliers INGSA en conseil scientifique, consultez le cahier des charges.

Admissibilité

Sont admissibles tous les organismes publics notamment les ministères et les organismes reconnus par le gouvernement du Québec (consultez la liste). Sont aussi admissibles les municipalités, de même que les établissements de santé et de services sociaux, les établissements scolaires et les établissements du réseau collégial et universitaire.

Financement

Les Fonds de recherche du Québec (FRQ) octroient un montant de 5 000 $ aux organismes sélectionnés, afin de couvrir les dépenses d’organisation et de déplacement directement liées à l’atelier.

Des conditions financières spécifiques s’appliquent aux ministères du gouvernement du Québec : les représentantes et représentants des ministères peuvent contacter directement la responsable du programme au bureau du scientifique en chef pour plus d’informations (contact en bas de page).

Contenu de la proposition

Les propositions devront inclure quatre documents :

1. Une lettre de trois pages maximum, décrivant :

  • Le bassin potentiel de personnes participantes pour l’atelier, dans la région ou le domaine d’activité visé. Par exemple, les étudiants et étudiantes d’université, le personnel d’organismes dans un bassin versant, les fonctionnaires d’une direction régionale de la santé publique,
  • Les objectifs spécifiques pour les personnes participantes et pour l’organisme. Par exemple : améliorer la collaboration avec les municipalités dans des situations de crise, être plus efficace et pertinent en commission parlementaire, renforcer des liens entre un ministère et un centre de recherche, etc. Ces objectifs sont tous reliés au développement de relations entre sciences et politiques.
  • Les intentions des organisatrices ou organisateurs quant à l’étude de cas à traiter. Prévoient-ils d’utiliser une étude de cas INGSA déjà existante, ou de produire une étude de cas inédite ? Si tel est le cas, fournir des informations supplémentaires sur l’étude de cas à développer.
  • Un aperçu des mentors pressentis.
  • La mention d’autres partenaires, le cas échéant.
  • La date et le lieu prévus.

2. Le formulaire (disponible ici) dûment rempli avec les coordonnées de la personne signataire de l’entente et de la personne responsable de l’organisation de l’atelier.

3. Un calendrier (une page maximum), avec les principales étapes figurant dans le cahier des charges des ateliers INGSA, et la date prévue de l’atelier (entre février 2020 et janvier 2022).

4. Un budget prévisionnel (une page maximum), incluant les dépenses prévues et les autres subventions prévues (le cas échéant).

Évaluation

Le présent appel de propositions est ouvert du 30 octobre 2019 au 29 octobre 2021. Les propositions seront évaluées tous les quatre mois par un comité de sélection, présidé par une représentante ou un représentant des FRQ, et incluant un évaluateur ou une évaluatrice de l’INGSA.

Critères d’évaluation :

  • Potentiel de développement de relations entre la communauté de recherche et les gouvernements
  • Potentiel de développement des compétences des membres de la communauté de recherche et/ou des gouvernements, en matière de conseil scientifique ou d’intégration des faits et données probantes dans les pratiques gouvernementales
  • Respect du cahier des charges des ateliers INGSA
  • Capacités d’organisation: moyens déployés par l’organisme candidat et profil de la personne responsable de l’organisation de l’atelier

Octroi de la subvention et suivis

  • À la suite de l’annonce de l’octroi, l’organisme sélectionné a 30 jours pour accepter la subvention.
  • L’organisme sélectionné invite un représentant ou une représentante des FRQ à intégrer le comité organisateur de l’atelier.
  • Au moins trois semaines avant la tenue de l’atelier, l’organisme sélectionné envoie le programme de l’atelier et l’étude de cas inédite (le cas échéant) aux FRQ pour approbation par l’INGSA.
  • L’organisme sélectionné invite un représentant ou une représentante des FRQ et de l’INGSA à assister à l’atelier.
  • Au plus tard trois mois après l’atelier, l’organisme sélectionné remet un rapport d’activités de 5 à 15 pages aux FRQ et, le cas échéant, remet l’étude de cas aux FRQ pour publication sur le site Web de l’INGSA.
  • Les organismes hôtes donnent l’occasion à l’INGSA et aux FRQ d’inviter les participantes et participants à s’inscrire à une liste de contacts pour obtenir plus d’informations sur les relations sciences & politiques, notamment au sujet de la conférence internationale INGSA 2020.

Transmission des propositions et information

Les propositions sont transmises en format PDF à Julie Dirwimmer, par courriel, en tous temps entre le 30 octobre 2019 et le 29 octobre 2021.

Julie Dirwimmer
Conseillère principale, relations sciences & société
Bureau du scientifique en chef du Québec
514 621 3648

 

Ateliers précédents :

Dans cette section