Nouvelle direction

Nouvelle direction
Organisation : Commission des arts, de la culture et du patrimoine de Lac-Mégantic (CACP)

La murale de 10 par 40 pieds, installée face au lac, représente des éléments identitaires chers aux Méganticois et traduit également une volonté de regarder vers l’avenir. L’artiste s’est inspiré des valeurs Cittaslow, qui incitent à prendre le temps.


Lieu

Lac-Mégantic, Estrie


Équipe

Nicolas Lareau (artiste), avec le soutien de Kim Lavoie (professeure, UQAM)


Démarche artistique

Avant la pandémie, la population de Lac-Mégantic avait déjà vécu un traumatisme lors de la tragédie ferroviaire de 2013. La ville s’est ensuite relevée, et est même devenue la première ville francophone en Amérique du Nord à obtenir la certification Cittaslow, soit une ville du bien-vivre.

À la fois la pandémie et les valeurs Cittaslow nous ramènent à l’importance de valoriser et préserver sa communauté, bien que ce ne soit pas toujours un comportement naturel chez l’humain. Nous assistons à un développement de la pensée collective qui modifie nos comportements. Des connaissances scientifiques vont d’ailleurs en ce sens, selon les travaux de Dr. Kim Lavoie, Ph.D., chercheure en médecine comportementale à l’Université de Montréal. Elle mène actuellement une étude impliquant 150 chercheurs dans 40 pays afin d’observer les effets de la pandémie sur les comportements de la population mondiale.

Freiner la pandémie ou propager les valeurs Cittaslow, c’est se donner le droit de vivre dans un environnement sécuritaire et sain. La société s’adapte face à la pandémie, comme les communautés Cittaslow s’adaptent pour améliorer leur qualité de vie. C’est du mouvement, du changement qui apporte du positif, et c’est cette vision optimiste qui est souhaitée dans l’œuvre.

Notre projet est de produire une murale permanente sur le mur de la caserne d’incendie. Ce mur est central et situé dans un lieu enchanteur et achalandé: au bord du lac, voisin de la marina, du parc municipal et de la piste cyclable, au cœur du parcours de sculptures, il est vu par un grand nombre de personnes tout au long de l’année, autant des touristes que des habitants de la région. Ce mur nu et froid tranche énormément avec la beauté des lieux environnants, c’est pourquoi il a été désigné comme emplacement par excellence pour ce projet.

Durant les journées de la culture, on pourra voir la réalisation de la murale, des activités avec le public et l’inauguration de l’œuvre. L’artiste réalisera la murale favorisée par le public et intégrera la participation de la population. Cette intégration pourra prendre plusieurs formes: visites du public lors de la création, atelier d’art mural avec l’artiste, activité ludique pour les enfants sur la COVID-19 ou sur les connaissances scientifiques abordées dans l’œuvre, etc. L’inauguration publique est prévue à la fin des journées de la culture.

 

Dans cette section