Dialogue des confinés

Photo : André Falardeau

Dialogue des confinés
Organisation : Ville de Nicolet

Dialogue des confinés est une œuvre d’art urbaine exposant les moyens de distanciation physique créative déployés en temps de pandémie pour demeurer près les uns des autres.


Lieu

Nicolet, Centre-du-Québec


Équipe

Dany Drolet et Régent Rousseau-Roy (artistes), Marie-Claude Lapointe et Jason Luckerhoff (professeurs, UQTR)


Démarche artistique

Depuis le début de la crise, les Nicolétaines et Nicolétains ont fait preuve de créativité pour rester en contact avec leurs proches et continuer leurs activités en respectant les mesures de distanciation physique. Des jeux ont été organisés autrement, des anniversaires soulignés différemment, un super héros local est né, « Bobette man », etc. L’artiste, les chercheurs et les autres acteurs impliqués dans ce projet souhaitent illustrer la distanciation physique telle que vécue par la population de Nicolet durant la Covid-19.

L’œuvre prendra la forme d’une structure implantée dans un parc municipal avec un aménagement paysager l’entourant. Des matériaux résistants comme du bois, de l’acier, de l’époxy, etc. seront utilisés pour composer l’œuvre afin que celle-ci soit durable dans le temps.

Lors d’une rencontre entre les artistes, les experts de l’Université du Québec à Trois-Rivières et la Ville de Nicolet, l’équipe a déterminé la démarche artistique qui permettra d’établir des liens entre la communauté scientifique et la communauté artistique, et permettra un dialogue social et territorial sur les enjeux soulevés par la pandémie.

Le projet sera basé sur des initiatives créatives de citoyens et citoyennes liées à la distanciation physique, partagées sur une page Facebook. Cette page sera également un lieu d’échange, de médiation culturelle entre la population et les artistes : les gens pourront y faire des suggestions, poser des questions, émettre des commentaires. Le lien constant entre les artistes et la population permettra à cette dernière de participer concrètement à la démarche et ses initiatives serviront d’inspiration pour la création de l’œuvre.

Les chercheurs Marie-Claude Lapointe et Jason Luckerhoff souhaitent que ces activités de médiation culturelle favorisent la réception de l’œuvre et qu’elle représente bien ce que le thème éveille chez les citoyens et les citoyennes. Ils documenteront l’ensemble de la démarche, participeront à l’élaboration des activités de médiation et publieront les résultats de la recherche dans une revue scientifique.

Dans cette section