De la science quantique aux technologies quantiques

Le Fonds d’excellence en recherche Apogée Canada finance l’initiative De la science quantique aux technologies quantiques, un programme de recherche des plus novateurs basée sur des technologies de rupture, pour créer un pôle d’excellence et positionner les expertes et experts du Québec à l’échelle mondiale.

Les Fonds de recherche du Québec soutiennent également cette initiative fédératrice, afin de contribuer au formidable élan que prend la recherche québécoise dans le domaine des technologies quantiques. En se basant sur des technologies de rupture à grand potentiel d’impact dans des domaines clés comme la santé, l’intelligence artificielle, l’efficacité énergétique et le « big data », l’Institut quantique (IQ) réunit une équipe multidisciplinaire chevronnée dans le but de développer les technologies quantiques du futur. L’Institut possède une infrastructure de recherche expérimentale et de calcul numérique à la fine pointe de la technologie, gérée par des équipes techniques et professionnelles hautement qualifiées. Son programme de recherche a un formidable potentiel d’innovation, car les technologies quantiques joueront un rôle crucial dans les technologies de l’information de demain et stimuleront l’esprit entrepreneurial de la communauté scientifique.


L’Institut quantique de l’Université de Sherbrooke

L’IQ, un des rares instituts de recherche interdisciplinaire en quantique, est constitué de 32 chercheuses et chercheurs, 22 membres professionnels et techniciens de recherche, 138 étudiantes et étudiants aux cycles supérieurs et 37 postdoctorants et postdoctorantes. Les travaux de l’IQ réunissent des scientifiques spécialistes en matériaux, information et ingénierie quantiques dans le but d’effectuer des travaux en recherche fondamentale de grande qualité et de développer des applications visionnaires. L’IQ place la communauté étudiante au centre de la recherche dans un environnement ouvert et collaboratif pour accélérer le passage de la science aux technologies quantiques.

L’IQ a aussi initié le projet Chaîne d’innovation intégrée pour la prospérité numérique qui mobilise des investissements supplémentaires de la part du ministère de l’Économie et de l’Innovation et fédère des partenaires clés, notamment le Centre de Collaboration MiQro Innovation, C2MI, l’Institut interdisciplinaire d’innovation technologique, 3IT, et l’usine IBM de Bromont. Ce réseau favorise le transfert de nouvelles technologies quantiques vers les milieux industriels.


Collaboration à l’international

Le directeur scientifique de l’IQ copréside un consortium de dix partenaires internationaux académiques et industriels (OpenSuperQ), un projet collaboratif pour concevoir, créer et opérer un processeur quantique qui permet des calculs en simultané encore plus rapides que les superordinateurs, ce qui représente actuellement la fine pointe de l’informatique. L’IQ est aussi partenaire d’une initiative de recherche conjointe avec l’Université de la Colombie-Britannique et l’Université de Waterloo, et organise l’école d’été sur les méthodes numériques et les matériaux quantiques, avec des professeurs et professeures de calibre international.

Une formation pour du personnel hautement qualifié en science quantique

L’IQ est aussi très impliqué dans QSciTech, un programme de formation orientée vers la nouveauté, la collaboration et l’expérience en recherche (FONCER), pour appuyer la recherche et développement en technologies quantiques à la grandeur du pays. Le centre universitaire d’enrichissement de la formation à la recherche de l’UdeS, l’3IT, CUEFR, MITACS et six autres universités sont aussi partenaires du programme.


Une formation pour du personnel hautement qualifié en science quantique

L’IQ est aussi très impliqué dans QSciTech, un programme de formation orientée vers la nouveauté, la collaboration et l’expérience en recherche (FONCER), pour appuyer la recherche et développement en technologies quantiques à la grandeur du pays. Le centre universitaire d’enrichissement de la formation à la recherche de l’UdeS, l’3IT, CUEFR, MITACS et six autres universités sont aussi partenaires du programme.


Dans les médias

L’Université de Sherbrooke et l’usine IBM de Bromont renouvellent leur partenariat, Nouvelles UdeS, 16 janvier 2020.

Google prétend avoir établi la suprématie quantique avec son supermégaordinateur, Le Devoir, 24 octobre 2019 (intervention de Dr. David Poulin de l’IQ).

Le début d’une nouvelle ère informatique? La Presse, 24 octobre 2019 (intervention de Dr. Alexandre Blais de l’IQ).

Un fleuron de l’informatique quantique s’installe à Sherbrooke, La Tribune, 31 octobre 2019.

Un magnétomètre quantique de Sherbrooke jusqu’en orbite, Les années lumières, 18 octobre 2019.

Le génie sherbrookois à l’œuvre : trois start-ups reçoivent chacune une aide de 50 000 $, La tribune, 31 août 2019.

Les nanosatellites à la conquête du ciel, Québec Science, 18 février 2019.

Le mystère des matériaux supraconducteurs, Le Devoir, 17 novembre 2018.

Louis Taillefer, premier Canadien à recevoir le prix Simon Memorial, La Tribune, 8 mars 2017.

Dans cette section