Résilience urbaine

Les inondations printanières de mai 2017 ont mis à dure épreuve les citoyens comme les autorités municipales et provinciales. À la suite de deux remue-méninges orchestrés par le scientifique en chef et deux forums, l’un du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et l’autre du ministère de la Sécurité civile, un Plan d’action en matière de sécurité civile relatif aux inondations a été déposé au début mars 2018. C’est dans le cadre des 24 mesures proposées par ce plan d’action que le tout nouveau Living Lab Gouvernance de la résilience urbaine a été créé.

Dirigé par la professeure-chercheuse Marie-Christine Therrien de l’École nationale d’administration publique (ÉNAP), Cité-ID est un laboratoire de recherche collaborative visant à développer des pratiques de gouvernance innovantes pour accroître la résilience urbaine. Le laboratoire compte des membres de l’Université de Montréal, de la Maison de l’innovation sociale, du Bureau d’assurance du Canada, de l’Association de sécurité civile du Québec, de l’Université Concordia, de l’ÉNAP, du ministère de la Sécurité publique du Québec et d’Ouranos, un consortium sur la climatologie régionale et l’adaptation aux changements climatiques.

Cité-ID s’intéresse à la problématique suivante : la tendance à l’urbanisation est lourde. 54 % de la population mondiale vit dans les zones urbaines, une proportion qui devrait passer à 66 % en 2050. Au Québec, c’est un peu plus de 80 %. La gestion des zones urbaines est devenue l’un des défis de développement les plus importants du XXIe siècle selon l’ONU. Ce sont dans les villes que se concentrent le plus les stress ou les chocs créés par des phénomènes météorologiques. L’augmentation de la complexité des problématiques rend les tâches des différentes organisations difficiles : elles doivent gérer non seulement les éléments perturbateurs, mais aussi les problématiques sous-jacentes qui comportent des ramifications très étendues. Adoptant une approche de type laboratoire vivant, Cité-ID regroupe les divers acteurs de la résilience urbaine au Canada et ailleurs dans le monde, tant du côté des gestionnaires urbains, des organisations privées, des citoyens, que des membres de la communauté universitaire.

Principaux objectifs du Cité-ID

  • Réaliser des projets de recherche-action sur des problématiques urbaines complexes identifiées par les décideurs publics et autres parties prenantes et ayant recours à une approche multidisciplinaire, intersectorielle, collaborative et itérative ;
  • Être un incubateur pour l’émergence de pratiques de gouvernance innovantes ;
  • Relayer des connaissances en matière de gouvernance de la résilience urbaine.

Cette initiative est soutenue financièrement par les Fonds de recherche du Québec (FRQ) depuis 2017-2018, à raison de 100 000 $ par année sur trois ans.

Projets en cours

Calendrier des activités du Cité-ID

Revue de presse
Coconstruire la résilience urbaine, Le Devoir, 2 novembre 2019

Dans cette section