Prévention de la maladie d’Alzheimer

Selon un sondage Gallup réalisé aux États-Unis il y a quelques années, pour les personnes de 55 ans et plus, la maladie d’Alzheimer est devenue LA maladie chronique qui inquiète le plus les gens, devançant même les maladies cardiaques, le cancer et le diabète. Au cours des dix dernières années, la communauté scientifique a fait des progrès majeurs dans la compréhension de l’évolution de cette terrible maladie. Surtout grâce aux avancées techniques d’exploration du cerveau par imagerie cérébrale et aux progrès de la biologie et de la génétique, nous avons découvert que, lorsque les premiers symptômes cliniques apparaissent, la maladie d’Alzheimer évolue depuis déjà deux ou trois décennies. Cette phase de latence prolongée, qui est complètement silencieuse, traduit la lutte de notre cerveau contre la maladie. Plus longtemps il résistera, plus tard la maladie apparaîtra. C’est dans ce contexte précis qu’a été fondé en 2010 le premier centre canadien de recherche en prévention de la maladie d’Alzheimer, le Centre de recherche de l’hôpital Douglas à Montréal.

Quelque 425 sujets âgés de 55 ans et plus ayant un historique parental de maladie d’Alzheimer sont dans la mire pour un suivi exhaustif de leur santé cérébrale. Le but ultime : suivre en temps réel, grâce à des technologies de pointe, la mise en place silencieuse et sournoise de la maladie dans les deux décennies précédant l’arrivée prévue de la maladie, intervenir de façon à retarder et même à prévenir l’émergence des symptômes de la maladie.

Le centre d’études fait partie de plusieurs initiatives internationales pour consolider les banques de données des études longitudinales reliées à la maladie de l’Alzheimer. Ces collaborations s’inscrivent dans une démarche résolument partenariale à l’échelle nationale et internationale et dans la mouvance d’une science plus ouverte où le partage de données vient décupler la capacité de recherche.

Cette initiative intersectorielle est soutenue financièrement par les Fonds de recherche du Québec (FRQ) depuis 2017-2018.

Projet principal :
Programme PRÉVENIR-Alzheimer

Principales collaborations :
Membre du consortium européen BIOMARKAPD
Adult Children Study (ACS) de l’Université de Washington
Wisconsin Registry for Alzheimer Prevention (WRAP) de l‘Université du Wisconsin
Alzheimer’s Disease Neuroimaging Initiative de la Californie