Changements climatiques et développement durable

Les préoccupations environnementales sont au cœur de notre quotidien, intégrées à notre mode de vie, nos milieux de travail, nos institutions. Alors que s’est imposée l’idée de dégradation de l’environnement causée par des activités humaines, l’environnement a acquis, au fil des ans, une valeur de bien commun et est aujourd’hui perçu comme un patrimoine à exploiter raisonnablement pour pouvoir le léguer aux générations futures. Dans ce contexte, l’environnement devient le centre de nombreux enjeux, écologiques certes, mais aussi économiques, sociaux, esthétiques et éthiques.

C’est aussi dans cet esprit que le Québec a inscrit la toute dernière Stratégie québécoise de recherche et d’innovation (SQRI-2017-2022), la Politique internationale du Québec ou encore, la Stratégie maritime du Québec, un projet majeur élaboré en complémentarité avec le Plan Nord.

Pour les Fonds de recherche du Québec, aborder les défis du développement durable impose des perspectives larges qui touchent à la fois nos choix énergétiques, notre besoin de mobilité, notre occupation du territoire, en particulier notre rapport au fleuve Saint-Laurent, nos modes de transport, notre gestion des infrastructures et des services, notre façon d’exploiter les ressources naturelles, nos habitudes de consommation, et notre mode de vie. Comme le développement durable exige la contribution de tous les secteurs de la connaissance, un des principaux enjeux est de fédérer les acteurs de la recherche et de l’innovation afin d’améliorer la qualité de vie des citoyens du Québec actuels et ceux des générations futures. À ce titre, le Québec apparaît bien placé pour développer un leadership en développement durable, notamment en matière d’analyse du cycle de vie des objets, biens et services, de gestion intégrée des infrastructures et des services publics, d’énergie, de production alimentaire, d’évaluation de risques dans un contexte de changements climatiques. C’est aussi vrai en ce qui concerne les questions de santé environnementale, de nordicité, d’aménagement du territoire, d’urbanisation et de qualité de vie.

Personne-ressource : Denise Pérusse, directrice aux défis de société et aux maillages intersectoriels