3.9

Production scientifique

Publications à impact élevé : le cas de 8 % des productions du Québec

La Figure 3‑9 présente le nombre de publications québécoises appartenant au sous-ensemble de 5 % des publications mondiales les plus citées, établi à partir de la valeur de leurs citations relatives (voir encadré, MRC). Lorsque ces publications hautement citées représentent plus de 5 % de la production du Québec (ou de tout autre territoire), cela veut dire qu’elles sont surreprésentées, témoignant ainsi de sa capacité plus grande que la moyenne mondiale à produire des publications dotées d’un impact scientifique élevé. Or, on constate que le nombre de telles publications à impact élevé augmente de période en période, et qu’elles comptent toujours pour plus de 5 % des publications québécoises. Entre 2001 et 2006, elles représentaient un peu plus de 6,5 % du total et, à partir de 2007, cette proportion s’est accrue pour atteindre 9,1 % en 2014-2015.

Figure 3-9 | Part des publications québécoises parmi les 5 % des publications mondiales les plus citées, par période biennale, 2001 à 2015

Source : Observatoire des sciences et des technologies (Clarivate Analytics – Web of Science). Dernière mise-à-jour: novembre 2016.