2.4

Capacité de recherche

Part du Québec dans l’octroi de chaires de recherche du Canada

La Figure 2‑4 montre ainsi que les établissements québécois ont été en mesure de décrocher et de mettre en fonction assez rapidement leurs propres chaires. Ainsi, depuis le milieu des années 2000, les chaires administrées par le CRSH au Québec récoltent en moyenne 15 M$ annuellement, ce qui représente environ 30 % de tous les montants accordés au Canada. Pour leur part, les chaires des IRSC reçoivent au Québec un peu plus 25 M$, soit 29 % du total canadien, tandis que celles du CRSNG obtiennent plus de 30 M$ depuis 2010, ce qui représente 25 % de tous les fonds accordés au Canada. Globalement depuis 2004, le Québec récolte 27 % de toutes les sommes accordées au Canada en vertu du programme des chaires de recherches.

Figure 2-4 | Revenus des chaires de recherche du Canada au Québec et la part du Québec dans le total canadien selon le conseil fédéral, 2000 à 2015

Sources: Les outils d’octrois du CRSH et CRSNG et la base de données sur la recherche financée des IRSC.